REBELLION Racing wins the 6 Hours of Silverstone

Races
22 August 2018

REBELLION R-13 N. 3 car wins its first race of the FIA WEC Super Season in front of its President's eyes. The sister car N. 1 is P2 of the general classification.

Everything seemed fine on the British circuit until an unfortunate event disturbed the first free practice. Victim of an outing of more than 200 km/h, Bruno Senna was sent to the medical center of the Silverstone circuit: the Brazilian driver suffering from a crack at the foot and was therefore unable to participate in the meeting happening the following day.

[ The whole Team REBELLION Racing wishes him a good recovery and expects him to be back to the wheel very soon! ]

An incredible job was done by the mechanics and engineers to put the REBELLION R-13 N. 1 back on the track the next morning.
On Sunday, August 19th at noon, the race kicked off with a Swiss duo competing in the name of Team REBELLION. Neel Jani and Mathias Beche began P4 and P5 but were hit by the SMP Racing N. 17 car and went off the track. Stuck behind the LMP2 and LMGTE cars, the Swiss drivers were able to start only in eleventh and twentieth positions. In less than ten minutes, Neel Jani went back P4.
Mathias Beche started his fight with Stéphane Sarrazin (SMP Racing N. 17) to go up the rankings. After 15 minutes, the two riders overtook the ByKolles Racing Team N. 4 and Dragonspeed N. 10 cars. They were back in the race for a spot on the podium.
The battle for the third position, which was synonymous with a spot on the podium, happened between both REBELLION R-13s and the SMP Racing N.17. Shortly after mid-race and several high level stints, both R-13s managed to keep their positions 3 and 4 and gradually widened the gap with their other competitors. One hour before the checkered flag, Gustavo Menezes was back on track, still P4 behind his “sister car”, driven by André Lotterer. Neel Jani was back at the wheel for a third and last stint at 5:30. Fifteen minutes later, the rear block of the R-13 N. 1 needed to be changed, and while it got out of the pit lane, the N. 3 cars went back P3 of the general classification and crossed the finish line in the same position. After the race, the commissioner made the decision to disqualify both Toyota Hybrids because of a problem with the skid block, which allowed the REBELLION R-13 cars P1 and P2 to move up the general classification.

The last European race of the year ended up with a historic victory and a double podium for REBELLION Racing. See you more than 9000 km away, on October 14, for the 6 Hours of Fuji!

Alexandre Pesci, President of REBELLION Corporation
"I take my hat off to the whole Team and especially to the mechanics who were able to put the car N. 1 back on track before the race and the drivers who did an incredible job. It is thanks to this tremendous teamwork that this victory was possible. REBELLION Racing is now only 3 points from Toyota in the championship."

Neel Jani, #1 driver
"First and second for REBELLION, cool result but we should still see the truth and keep working hard to improve our package. Unfortunately our rear tail light change 15min before the end did not cost us P3 but actually the win. I guess that is racing."

Bruno Senna, #1 driver
"I was really flattered by the support from my team, team-mates and fans! Watched the race from start to finish and am super proud of the guys for putting the car back together and having done such a good job after the most difficult of starts. Can't wait to be back in action in Fuji with the Rebels!"

Mathias Beche, #3 driver 
"The start of the race was complicated for our car but it shows once again that we must not let anything go and that everything is always possible in endurance. I had a good start and went inside but Stephane (Sarrazin) did not see me and suddenly took the rope, I unfortunately could not avoid it. After the contact the car was damaged and became extremely difficult to drive so I tried to make the difference in the traffic to stay in the race for the podium. Then my teammates and the whole team did a great job. We ran out of luck on a safety car and lost a lap but the race was again in our favor in the last minutes, then again after scrutineering. It is a historic result for a private team to win the Tourist Trophy. I want to thank REBELLION, Oreca, Gibson and all the partners who are supporting this rebel team and I hope this victory will not be the only one."

Thomas Laurent, #3 driver 
"The weekend was pretty complicated overall. The car settings were hard to find for this track. In addition, the accident of the N. 1 prevented us from getting enough data during the free practice 1 and 2. A difficult start of the race with the contact, Mathias still managed to bring the car back to the garage. I did three stints, the last with a good fight with the SMP car! Gustavo ensured until the end and we crossed the finish line in 3rd position! Then, first victory for us in WEC overall! A great team work throughout the weekend! The engineers also did a great job for the strategy. Many thanks to REBELLION! Forza Zebra Gang!"

 

6 Hours of Silverstone - General classification

  1. REBELLION Racing #3 (1:41.579) - T. Laurent, M. Beche, G. Menezes
  2. REBELLION Racing #1 (1:42.044) - A. Lotterer, N. Jani
  3. SMP Racing #17 (1:42.203) - S. Sarrazin, E. Orudzhev, M. Isaakyan

FIA WEC 2018 classification - LMP1 category

  1. Toyota Gazoo Racing - 66 pts
  2. REBELLION Racing - 63 pts
  3. SMP Racing - 25 pts
  4. Bykolles Racing Team - 12 pts
  5. CEFC TRSM Racing - 1 pt
  6. Dragonspeed - 0,5 pt

Click HERE to find all the FIA WEC classifications.

Results and chronos - 6 Hours of Silverstone

Free practice 1
#1 - P4 (1:43.155)
#3 - P3 (1:40.943)

Free practice 2
#3 - P4 (1:41.369)
#1 (réparation)

Free practice 3
#3 - P5 (1:41.557) 
#1 - P6 (1:42.208) 

Qualifying session
#3 - P4 (1:39.307)
#1 - P5 (1:39.613)

Race
#3 - P1 (1:41.579)
#1 - P2 (1:42.044)

 

FRENCH - REBELLION Racing remporte les 6 Heures de Silverstone

La REBELLION R-13 N. 3 réalise la première victoire de la Super Saison FIA WEC sous les yeux de son Président fier du travail accompli par l'ensemble du Team. La voiture soeur N. 1 est deuxième du classement général.

Tout semblait bien parti en fin de semaine sur le circuit britannique mais un évènement fâcheux est venu entacher le premier essai libre. Victime d’une sortie de piste à plus de 200km/h, Bruno Senna fut emmené au pôle médical du circuit de Silverstone. Le pilote brésilien souffrant d’une fêlure au pied n’a donc pas pu participer à la suite du meeting.

[ Tout le Team REBELLION lui souhaite un bon rétablissement et l’attend très vite de retour au volant ! ]

Un travail incroyable a été réalisé par les mécaniciens et ingénieurs pour remettre la REBELLION R-13 N. 1 sur la piste du circuit de Silverstone dès le lendemain matin.

Dimanche 19 août à midi, le départ est donné avec un duo 100% suisse au départ de la course pour le Team REBELLION. Neel Jani et Mathias Beche, partis P4 et P5 se font heurter par la SMP Racing N. 17 et sortent de la piste. Prises dans le peloton de LMP2 et LMGTE, les pilotes helvètes ne peuvent réellement débuter qu’en onzième et vingtième positions. En moins de dix minutes, Neel Jani remonte l’auto N. 1 en quatrième position du général. 
De son côté, Mathias Beche commence sa lutte avec Stéphane Sarrazin (SMP Racing N. 17) pour remonter au classement. Après 15 min, les deux pilotes dépassent la ByKolles Racing Team N. 4 et la Dragonspeed N. 10. Les replaçant en course pour le podium.
C’est une bataille pour la troisième place synonyme de podium qui se joue en piste entre les deux REBELLION R-13 et la SMP Racing N.17. Peu après la mi-course et auteurs de relais de haut vol, les deux R-13 parviennent à conforter leurs positions 3 et 4 et à creuser peu à peu l’écart avec la concurrence. À une heure du drapeau à damier, Gustavo est de retour en piste, toujours P4 derrière sa voiture soeur pilotée par André Lotterer. Il cède sa place à Neel Jani pour un troisième et dernier relai à 5h30. À 5h45, le bloc arrière de la R-13 N.1 doit être changé. Le temps de ressortir de la pit lane, la N.3 repasse troisième du général. Elle passera la ligne d’arrivée à la même place.
Faisant suite à la course, une décision du commissaire de course disqualifie les deux Toyota Hybrides pour échec aux tests de flexibilité des patins et propulse ainsi les deux R-13 P1 et P2 du classement général.
La dernière course européenne de l’année se conclue par une victoire historique et un double podium pour le Team REBELLION Racing. Prochain rendez-vous à plus de 9000km le 14 octobre prochain pour les 6 Heures de Fuji !

Alexandre Pesci, Président de REBELLION Corporation
« Je tire mon chapeau à toute l’équipe et particulièrement aux mécaniciens qui ont pu reconstruire la voiture N. 1 avant la course et aux pilotes qui ont fait un travail incroyable. C’est grâce à ce formidable travail d’équipe que cette victoire à été possible. REBELLION Racing n’est désormais plus qu’a 3 points de Toyota au championnat. »

Neel Jani, pilote #1 
« Premier et deuxième pour REBELLION, un bon résultat mais nous devons toujours voir la vérité et continuer à travailler dur pour améliorer notre package. Malheureusement, notre bloc arrière a été changé à 15min de la fin et ne nous coûte pas la troisième place mais la victoire. Cela fait partie du sport. »

Bruno Senna, pilote #1 
« J'ai été très touché par le soutien de mon équipe, de mes coéquipiers et de mes fans ! J'ai regardé la course du début à la fin et je suis très fier des gars qui ont réussi à remettre la voiture en place. Je suis plus qu'impatient d'être de retour à Fuji avec les rebelles ! »

Mathias Beche, pilote #3 
« Le début de course a été compliqué pour notre voiture mais cela démontre une nouvelle fois qu’il ne faut rien lâcher et que tout est toujours possible en endurance. J’ai pris un bon départ et me suis porté à l’intérieur mais Stephane (Sarrazin) ne m’a pas vu et à brutalement pris la corde, je n’ai malheureusement pas réussi à l’éviter. Après le contact la voiture était endommagée et devenait extrêmement difficile à piloter alors j’ai essayé de faire la différence dans le traffic pour rester dans la course au podium. Ensuite mes coéquipiers ainsi que toute l’équipe ont fait un travail remarquable. Nous avons manqué de chance sur un safety car et perdu un tour mais la course a de nouveau basculé dans les dernières minutes, en notre faveur, puis à nouveau après les vérifications techniques. C’est un résultat historique pour une équipe privée que de remporter le Tourist Trophy. Je tiens à remercier REBELLION, Oreca, Gibson et tous les partenaires qui suivent cette équipe de rebelles et j’espère que cette victoire en appellera d’autres. »

Thomas Laurent, pilote #3 
« Le week-end a été assez compliqué dans l’ensemble. Les réglages de la voiture étaient assez dur à trouver pour cette piste. De plus, l’accident de la N. 1 nous a empêché de travailler pendant les essais libres 1 et 2. Un début de course délicat avec l’accrochage, Mathias a tout de même réussi à ramener la voiture au stand et c’était le principal. De mon côté j’ai fait 3 stints dont le dernier avec une belle bagarre avec la SMP ! Gustavo a assuré jusqu’à la fin et nous franchissons la ligne d’arrivée en 3ème position ! La suite, première victoire pour nous et pour moi en WEC au classement général ! Un super travail de l’équipe tout au long du week-end qui a permis de rallier l’arrivée avec une bonne voiture fiable et en une pièce ! Les ingénieurs ont fait également du très bon boulot pour la stratégie. Un grand merci à REBELLION ! Forza Zebra Gang ! »

Classement 6 Heures de Silverstone

  1. REBELLION Racing #3 (1:41.579) - T. Laurent, M. Beche, G. Menezes
  2. REBELLION Racing #1 (1:42.044) - A. Lotterer, N. Jani
  3. SMP Racing #17 (1:42.203) - S. Sarrazin, E. Orudzhev, M. Isaakyan

Classement FIA WEC 2018 - Catégorie LMP1

  1. Toyota Gazoo Racing - 65 pts
  2. REBELLION Racing - 63 pts
  3. SMP Racing - 25 pts
  4. Bykolles Racing Team - 12 pts
  5. CEFC TRSM Racing - 1 pt
  6. Dragonspeed - 0,5 pt

Cliquez ICI pour découvrir tous les classements FIA WEC 2018.

Résultats et chronos - 6 Heures de Silverstone

Essais libres 1
#1 - P4 (1:43.155)
#3 - P3 (1:40.943)

Essais libres 2
#3 - P4 (1:41.369)
#1 (réparation)

Essais libres 3
#3 - P5 (1:41.557) 
#1 - P6 (1:42.208) 

Qualifications
#3 - P4 (1:39.307)
#1 - P5 (1:39.613)

Course
#3 - P1 (1:41.579)
#1 - P2 (1:42.044)

Latest news

Share this news