REBELLION Racing second in the last 24 Hours of Le Mans

Races
22 September 2020

For its 13th and last participation in the 24 Hours of Le Mans, REBELLION Racing achieved its best ever result in the overall classification of the legendary Endurance race. Unfortunately, the REBELLS were not able to share this moment with their fans.

REBELLION Racing approached this weekend with the desire to bow out in the best possible way after many months of preparation. The two REBELLION R13 crews began their weekend on Thursday with 10 hours of testing and 45 minutes of qualifying. The Swiss team didn't lose a second to start the work for the race during free practice. The mechanics had to work very hard to change the engine of the R13 N.1 so that it would be ready for qualifying. In free practice 3, REBELLION gets his claws out and realizes the best time thanks to a lap of 3:21.132 of Gustavo Menezes.

REBELLION Racing took up the challenge of Hyperpole with Gustavo Menezes on N. 1 and Louis Delétraz on N. 3. The talented American driver achieved provisional pole in 3:15.822 before being dethroned by the Toyota N. 7 for only 5 tenths of a second! On the sister car, Louis Delétraz also did very well for his first participation by setting the 4th fastest time.

The long-awaited moment has arrived, the start of the Le Mans 24 Hours is given 463 days after the arrival of the last edition. 

Bruno Senna, on the R13 N.1, and Nathanaël Berthon, on the R13 N.3, make an excellent start and keep up with the two Toyota cars. Bruno Senna even takes the lead for a few meters before the first braking where the Toyota is in a better position to take back the lead. Bruno Senna has the best race lap in the 4th lap in 3:19.264. After some problems for the Toyota #8, Nathanaël Berthon moves up to third place in the first hour. Whereas the drivers took turns and did one after the other on the track, the Rebellion R13s were running like clockwork. 

During the night, shortly after the mid-race, the leading Toyota N.7 enters its garage, allowing Gustavo Menezes to move up to 2nd in the N.1 and Romain Dumas to take 3rd place in the N.3. At dawn, the positions are unchanged with Norman Nato 2nd on the N.1 and Nathanaël Berthon 3rd on the N.3. A problem with the front bonnet made the R13 N.1 lose 5 minutes and came out of the pits just behind the N.3. The two cars were then wheel in wheel and had a very nice duel. Louis Delétraz climbs into the N.3 but loses time, as well as 2nd place, because the car had difficulty to restart because of a tired clutch. Shortly before the last hour, Louis misses the braking at Indianapolis and a slight shock with the tyre wall damages the front. The team proceeded to change the muzzle and the rear wing, but when the driver wanted to restart, the clutch continued to work and caused a big loss of time that knocked the R13 N. 3 down to fourth place...

By crossing the line in 2nd position overall behind the untouchable Toyota, Norman Nato, Gustavo Menezes and Bruno Senna climb on the podium for the sixth time in a row this season. A double podium was clearly within the reach of REBELLION Racing without the clutch problems encountered by Louis Delétraz, Romain Dumas and Nathanaël Berthon in the last hours.

Congratulations to Toyota for their more than deserved victory! We worked hard to reach this magnificent second place. Congratulations to the whole team for having distinguished themselves in this beautiful 2020 edition and for having for hours made the colours of REBELLION Racing shine very high.”

Alexandre Pesci, President and Owner of REBELLION Racing

“I'm very proud of the work accomplished by the team that has maintained a healthy pressure on Toyota throughout this beautiful yet special 2020 edition. Deprived of being at the side of the whole team because of a positive test with the Covid-19, it is with a heavy heart that we leave the Le Mans 24 Hours stage.  ”

Calim Bouhadra, CEO of REBELLION Corporation

"It was a great weekend. Of course, we still want to fight for the victory but a podium at the 24 Hours of Le Mans, especially a 2nd place, is still great. The team worked really hard all weekend. The engine change in free practice 2 made us lose precious time. We showed what we are capable of in Hyperpole with the fastest lap ever set by a non-hybrid LMP1 in 3:15.822 and surely one of the three fastest times in history. This gave us a good front row position on the grid. Bruno made a very good start and was able to fight with Toyota. After the first four hours, we were less demanding with the engine and the brakes. I was very happy with my quadruple stint at night and when the Toyota #7 had a problem and we were second again, we still wanted to fight. In the early morning we had a problem with the muzzle that was causing us to lose air support. We lost time to change it and the sister car passed in front. I am really happy with this 2nd place because it is the best overall result of REBELLION in Le Mans, the best for me too. I now have three Le Mans 24 Hours trophies at home! »

Gustavo Menezes

"It was a good week for us with a very good Hyperpole. Bruno made a very good start and the first stint was good, in the pace of the Toyota. Then the temperatures started to drop and we ensured safety because we were no longer able to go for them without making mistakes. We had a problem that made us lose 5 minutes, but otherwise our race was perfect. I am on the podium for my first participation in Le Mans in LMP1. A big thank you to the whole team for the work they have done and it's a great conclusion to our 2019-2020 season. »

Norman Nato

"It's an unforgettable result and it's incredible for the team to beat Toyota and to have been able to follow their rhythm at the beginning of the race. It was a very good race and the team did a very good job. Of course we would have liked to see both cars on the podium but we take this result as a victory for the last LMP1 race of REBELLION. »

Bruno Senna

"Congratulations to the whole REBELLION team and the crew of the car N.1. I have a big thought for Alexandre Pesci and Calim Bouhadra without whom REBELLION would not exist and a big thank you to them. We had our ups and downs with Romain and Louis who did a great job. We had a few problems with the car but we did the best we could on our side and we can be proud of that. It is obviously sad not to be on the podium. It was a pleasure to be part of this team and I hope our paths will cross again one day.  »

Nathanaël Berthon

"It was a race with ups and downs. The reliability was almost perfect even if the clutch and a change of bonnet cost us third place. The team did a very good job. We were still in the top 4 with a comeback to 2nd and then 3rd place in the last few hours. We are sad to have lost this podium, but I think it is a great result for REBELLION to finish 2nd with his two cars crossing the line. Personally, I had a lot of fun with this car and the balance is positive.  »

Romain Dumas

"We are disappointed to have lost the podium in the last hour. The car was tired and the clutch problem forced us to bring the car into the garage. I am sorry for the whole team because we didn't deserve this. I think we did a really good job the rest of the race and I thank Romain and Nathanaël, because it was a great pleasure to share the car with them. A big thank you and a big bravo to Alexandre Pesci who made history with REBELLION and nobody will forget what he did. »

Louis Delétraz

 

REBELLION Racing deuxième de ses dernières 24 Heures du Mans

Pour sa 13e et dernière participation aux 24 Heures du Mans, REBELLION Racing a décroché son meilleur résultat de son histoire au classement général de la mythique course d’Endurance. Les REBELLES n’ont malheureusement pas pu partager ce moment avec ses fans.

REBELLION Racing abordait ce week-end avec l’envie de tirer sa révérence de la meilleure manière après de nombreux mois de préparation. Les deux équipages des REBELLION R13 ont débuté leur week-end jeudi par 10 heures d’essais et 45 minutes de qualifications. L’écurie helvète ne perd pas une seconde pour commencer le travail en vue de la course lors des essais libres. Les mécaniciens ont dû travailler très dur pour changer le moteur de la R13 N.1 afin qu’elle soit prête pour les qualifications. En essais libres 3, REBELLION sort les griffes et réalise le meilleur temps grâce à un tour en 3:19.158 de Louis Delétraz.

REBELLION Racing relève le défi de l’Hyperpole vendredi, avec Gustavo Menezes sur la N.1 et Louis Delétraz sur la N.3. Le talentueux pilote américain réalise la pole provisoire en 3:15.822 avant d’être détrôné par la Toyota N.7 pour seulement 5 dixièmes de seconde ! Sur la voiture sœur, Louis Delétraz s’en sort aussi très bien pour sa première participation en réalisant le 4e chrono.

Le moment tant attendu est arrivé, le départ des 24 Heures du Mans est donné 463 jours après l’arrivée de la dernière édition. 

Bruno Senna, sur la R13 N.1, et Nathanaël Berthon, sur la R13 N.3, prennent un excellent départ et se portent à la hauteur des Toyota. Bruno Senna prend même la tête pendant quelques mètres avant le premier freinage où la Toyota est mieux placée pour reprendre les commandes. Bruno Senna réalise le meilleur tour en course dans le 4e tour en 3 :19.264. Suite à des problèmes pour la Toyota #8, Nathanaël Berthon remonte au 3e rang dans la première heure. Alors que les pilotes se relayent et enchaînent les relais en piste, les Rebellion R13 tournent comme des horloges. 

Dans la nuit, peu après la mi-course, la Toyota N.7 de tête rentre dans son garage ce qui permet à Gustavo Menezes de remonter 2e au volant de la N.1 et à Romain Dumas de se classer 3e sur la N.3. Au lever du jour, les positions sont inchangées avec Norman Nato 2e sur la N.1 et Nathanaël Berthon 3e sur la N.3. Un incident avec le capot avant fait perdre 5 minutes à la R13 N.1 qui ressort des stands juste derrière la N.3. Les deux voitures sont ensuite roues dans roues et s’offrent un très beau duel. Louis Delétraz grimpe dans la N.3 mais perd du temps, ainsi que la 2e place, car la voiture a dû mal à redémarrer à cause d’un embrayage fatigué. Peu avant la dernière heure, Louis sort de piste à Indianapolis et le choc avec le mur de pneus endommage l’avant. L’équipe procède au changement du museau et de l’aileron arrière mais lorsque le pilote veut repartir, l’embrayage continue de faire des siennes et occasionne une grosse perte de temps qui fait chuter la R13 N.3 au 4e rang.

En franchissant la ligne à la 2e place du classement général derrière la Toyota intouchable à la régulière, Norman Nato, Gustavo Menezes et Bruno Senna grimpent sur le podium pour la sixième fois consécutive cette saison. Un double podium était clairement à la portée de REBELLION Racing sans les soucis d’embrayage rencontrés par Louis Delétraz, Romain Dumas et Nathanaël Berthon dans les dernières heures.

« Félicitations à Toyota pour leur victoire plus que méritée ! On a travaillé dur pour atteindre cette magnifique deuxième place. Bravo à tout le team pour s’être illustré dans cette belle édition 2020 et d’avoir pendant des heures fait briller très hauts les couleurs de REBELLION Racing. »

Alexandre Pesci, Président et Propriétaire de REBELLION Racing

« Je suis très fier du travail accompli par l’équipe qui a maintenu une pression saine à Toyota tout au long de cette belle édition 2020 pourtant si particulière. Privé d’être aux côtés de toute l’équipe à cause d’un test positif à la Covid-19, c’est le cœur serré que nous quittons la scène des 24 Heures du Mans.  »

Calim Bouhadra, CEO de REBELLION Corporation

« C’était un excellent week-end. Évidemment, on veut toujours se battre pour la victoire mais un podium aux 24 Heures du Mans, surtout une 2e place ne se refuse pas. L’équipe a vraiment travaillé très dur tout le week-end. Le changement de moteur en essais libres 2 nous a fait perdre du temps précieux. Nous avons montré de quoi nous étions capables en Hyperpole avec le tour le plus rapide jamais réalisé par une LMP1 non-hybride en 3 :15.822 et sûrement l’un des trois meilleurs temps de l’histoire. Cela nous a permis d’avoir une bonne place en première ligne sur la grille. Bruno a pris un très bon départ et a pu se battre avec Toyota. Après les quatre premières heures, nous avons été moins exigeants avec le moteur et les freins. J’étais très content de mon de quadruple relais la nuit et lorsque la Toyota #7 a connu un problème et que nous étions de nouveau 2e, nous voulions encore nous battre. Au petit matin, nous avions un problème avec le museau qui nous faisait perdre de l’appui aéro. Nous avons perdu du temps pour le changer et la voiture soeur est passée devant. Je suis vraiment heureux de cette 2e place car c’est le meilleur résultat overall de REBELLION au Mans, le meilleur pour moi aussi. J’ai désormais trois trophées des 24 Heures du Mans chez moi ! »

Gustavo Menezes, pilote de la REBELLION #1

« Ce fut une bonne semaine pour nous avec notamment une très bonne Hyperpole. Bruno a pris un très bon départ et les premiers relais étaient bons, dans le rythme de la Toyota. Les températures ont ensuite commencé à baisser et nous avons assuré la sécurité car nous n’étions plus en mesure d’aller les chercher sans commettre d’erreurs. Nous avons connu un souci qui nous a fait perdre 5 minutes mais sans ça, notre course était parfaite. Je monte sur le podium pour ma première participation au Mans en LMP1. Un grand merci à toute l’équipe pour le travail accompli et c’est une belle conclusion de notre saison 2019-2020. »

Norman Nato, pilote de la REBELLION #1

« C’est un résultat inoubliable et c’est incroyable pour l’équipe de battre Toyota et d’avoir pu suivre leur rythme en début de course. C’était une très belle course et l’équipe a fait un très bon travail. Bien sûr, nous aurions aimé voir les deux voitures sur le podium mais nous prenons ce résultat comme une victoire pour la dernière course LMP1 de REBELLION. »

Bruno Senna, pilote de la REBELLION #3

« Un grand bravo à toute l’équipe REBELLION et à l’équipage de la voiture N.1. J’ai une grande pensée pour Alexandre Pesci et Calim Bouhadra sans qui REBELLION n’existerait pas et un grand merci à eux. Nous avons connu des hauts et des bas avec Romain et Louis qui ont fait un super boulot. Nous avons connu quelques soucis sur la voiture, mais nous avons fait le maximum de notre côté et nous pouvons en être fiers. C’est évidemment triste de ne pas monter sur le podium. C’était un plaisir de faire partie de cette équipe et j’espère que nos chemins se recroiseront un jour.  »

Nathanaël Berthon, pilote de la REBELLION #3

« C’était une course avec des hauts et des bas. La fiabilité était quasi parfaite même si l’embrayage et un changement de capot nous coûtent la troisième place. L’équipe a fait du très bon travail. Nous étions toujours dans le top 4 avec une remontée jusqu’en 2e position puis la 3e place dans les dernières heures. Nous sommes tristes d’avoir perdu ce podium, mais je pense que c’est un excellent résultat pour REBELLION de terminer 2e avec ses deux voitures qui franchissent la ligne. Personnellement, j’ai pris beaucoup de plaisir avec cette voiture et le bilan est positif.  »

Romain Dumas, pilote de la REBELLION #3

« Nous sommes déçus d’avoir perdu le podium dans la dernière heure. La voiture était fatiguée et le problème d’embrayage nous a forcé à rentrer la voiture dans le garage. Je suis désolé pour toute l’équipe, car on ne méritait pas ça. Je pense que nous avons vraiment fait du très bon travail le reste de la course et je remercie Romain et Nathanaël, car c’était un grand plaisir de partager la voiture avec eux. Un grand merci et un grand bravo à Alexandre Pesci qui a écrit l’histoire avec REBELLION et personne n’oubliera ce qu’il a fait. »

Louis Delétraz, pilote de la REBELLION #3

Latest news

Share this news