First podium of the Super Season for REBELLION Racing

Races
7 May 2018

For this first meeting of the FIA WEC Super Season, REBELLION Racing performed for its return to the LMP1 category. Both R-13 cars dominated the LMP1 thermal classification from the free practice to the 6 hours of racing, Toyota hybrids remain unreachable with the current EOT.

Following complicated qualifying session due to a breakdown and an accident of the Dragon Speed car, the REBELLION R-13 No.#1 and #3 finish P3 and P4, finally replaced P2 and P3 after the penalty of a Toyota Hybrid No.7.

André Lotterer and Thomas Laurent are the first to start on the Spa-Francorchamps track, considered by many drivers as the best circuit in the world.
After widening the gap with the other prototypes in the LMP1 category, both REBELLION R-13s continued to follow Sebastien Buemi driving the No.8 Toyota Hybrid race leader. At one hour of racing, the GT Chip Ganassi No.67 accident implied the Safety Car tightening the gaps between the leading cars. A few minutes later, Thomas Laurent and André Lotterer, give way to Gustavo Menezes and Bruno Senna. After two hours of racing, Bruno Senna is 21 seconds behind Fernando Alonso's Toyota. Ending this second great stint, Mathias Beche and Neel Jani enter on track P3 and P4. At the half race, both REBELLION R-13s are in third and fourth positions between both Toyota Hybrid cars. In the fourth hour, a new car comes to interfere in the first positions, the SMP Racing No.17 rises for a while P3. At 1h50 from the end of the race, a data transmission problem causes a mandatory stop for the No.1 car. The transmission antenna no longer sends the data and must then be replaced. For many second, the car remains motionless seeing the team's technicians get busy to solve the problem as quickly as possible. The car is coming off the pitlane P5. At 1:30 of the checkered flag, Thomas Laurent and André Lotterer are back on track still P4 and P5. Thomas Laurent leads is fighting for the podium with Matevos Isaakyan at the wheel of SMP Racing No.17. The young French driver finally could overtake its rival. This same third place will be finally taken by the sister car No.1 until the end of these 6 Hours of Spa-Francorchamps.

The first race of the Super Season has kept all its promises on the Belgian circuit. The disqualification of the No.1 car however taints this first result. Both REBELLION Racing crews have achieved excellent lap times throughout the meeting and both R-13 cars are very performing. The ambition of the team is to be able to fight and offer a nice show for the 24 Hours of Le Mans, but for that it is obvious that the EOT will have to be modified.

Calim Bouhadra, Vice President of REBELLION: "We are very happy with our races despite the disqualification of No.1. The cars showed that they were very performing and that we have our place at the top of the competition. But the competition will not be attractive if the advantage of hybrids is not reviewed."

Neel Jani, driver #1: "Congrats to the whole team, they had a hard winter and a tight schedule to get both cars ready for the first race! But we achieved first goal with getting both cars to the finishline! P3 was always the max. We could achieve and so we did! The DSQ was unfortunate but rule is rule and we have to accept losing this podium but I am happy our sister car is on the podium instead! We had very little running before the first race so this race was a bit of a test for us! We are happy despite the DSQ but we also know that we have a lot of work to do for Le Mans, especially if we want to get closer to the Toyota cars."

Mathias Beche, driver #3: "Being on the podium for our first race is a great reward for the team. The car proved reliable and we were able to gain experience which was the most important for us. We still have a lot of work to do and we will get back to work to prepare for the huge challenge of Le Mans!"


FRENCH - Premier podium de la Super Saison pour REBELLION Racing

Pour ce premier meeting de la Super Saison WEC, REBELLION Racing démontre sa performance pour son grand retour en catégorie LMP1. Les deux R-13 auront su dominer le classement LMP1 thermique des essais libres aux 6 heures de course, les Toyota hybrides restant inatteignables avec l’EOT actuelle.

À la suite de qualifications compliquées en raison d’un accident dans le raidillon de la LMP1 Dragon Speed, les REBELLION R-13 numéros #1 et #3 terminent les qualifications P3 et P4, finalement replacées P2 et P3 à la suite d’une pénalité infligée à la Toyota Hybride numéro #7.

André Lotterer et Thomas Laurent sont les premiers à s’élancer sur la piste de Spa-Francorchamps, considéré par beaucoup de pilotes comme le meilleur circuit du monde.

Après avoir creusé l’écart avec les autres prototypes de la catégorie LMP1, les deux REBELLION R-13 continuaient de suivre Sébastien Buemi au volant la Toyota Hybride numéro 8 leader de la course. À une heure de course, l’accident d’une GT Chip Ganassi numéro 67 entrainant la venue de la Safety Car resserre les écarts aux avant-postes de la course. Quelques minutes plus tard, Thomas Laurent et André Lotterer, auteurs de relais d’une grande qualité, cèdent leur place à Gustavo Menezes et Bruno Senna. Après deux heures de course, Bruno Senna compte 21 secondes de retard sur la Toyota de Fernando Alonso. Deuxième relais en piste, Mathias Beche et Neel Jani entrent en piste P3 et P4. À la mi-course, les deux REBELLION R-13 passent P3 et P4 rattrapées par la seconde Toyota hybride. En quatrième heure, une nouvelle auto vient s’immiscer dans les premières places, l’équipage SMP Racing numéro 17, auteur d’une course performante, se hisse un temps à la troisième place du général derrière les hybrides japonaises. À 1h50 de la fin de course, un problème de transmission de données entraîne un arrêt obligatoire pour la numéro 1. L’antenne de transmission n’envoie plus les datas et doit alors être remplacée. Pendant de longues secondes, l’auto reste immobile voyant s’afférer les techniciens du team pour résoudre le souci le plus rapidement possible. L’auto sort de la ligne des stands P5. À 1h30 du drapeau à damier, Thomas Laurent et André Lotterer sont de retour en piste toujours P4 et P5. Thomas Laurent mène une lutte de tous les instants sur Matevos Isaakyan au volant de la SMP Racing numéro 17. Dans le raidillon, le jeune pilote français parvient finalement à reprendre la troisième place. Cette même troisième place sera finalement reprise par la voiture soeur numéro 1 jusqu’à la fin de ces 6 Heures de Spa-Francorchamps.


La première course de la Super Saison a tenu toutes ses promesses sur le circuit belge. La disqualification de l’auto numéro 1 vient toutefois entacher la première course de la Super Saison.
L’ensemble des deux équipages du team REBELLION Racing a réalisé d’excellents chronos tout au long du meeting et les deux R-13 fraichement nées sont très performantes. L’ambition du team est de pouvoir se battre et offrir un beau spectacle pour les 24 Heures du Mans, mais pour cela l’EOT devra être modifiée.


Calim Bouhadra, Vice-Président de REBELLION : « Nous sommes très heureux de notre course malgré la disqualification de la 1. Les voitures ont montré qu’elles étaient bien nées et que nous avons notre place au sommet de la compétition. Mais la compétition ne sera pas attrayante si l’avantage des hybrides n’est pas revu. »

Neel Jani, pilote #1 : « Félicitations à toute l'équipe, ils ont eu un hiver difficile et un calendrier serré pour préparer les deux voitures pour la première course ! Mais nous avons atteint le premier but en faisant passer la ligne d’arrivée aux deux autos ! La disqualification est malheureuse mais les règles sont les règles et nous devons accepter de perdre ce podium mais je suis tout de même très heureux que notre voiture sœur soit sur le podium à notre place ! Nous avons eu très peu de temps de pilotage avant la première course donc cette course a été un peu éprouvante pour nous. Nous avons beaucoup de travail à faire pour Le Mans, surtout si nous voulons être plus proches des Toyota. »

Mathias Beche, pilote #3 : « Être sur le podium pour notre première course est une super récompense pour l’équipe. La voiture s’est montrée fiable et nous avons pu accumuler des kilomètres et de l’expérience ce qui était le plus important pour nous. Il nous reste encore beaucoup de travail pour être à notre meilleur niveau et nous allons nous remettre au travail pour préparer l’immense défi du Mans ! »

Latest news

Share this news